80 notes de jaune de Vina JACKSON

80 notes de jaune

80 notes de jaune

 

Auteur: Vina JACKSON
Edition: Le Livre de Poche
Collection: Littérature & Documents
Date de parution: Mai 2014
Nombre de pages: 408

Prisonnière d’une relation en demi-teinte, Summer, violoniste passionnée, trouve refuge dans la musique. Elle passe ses après-midi à jouer Vivaldi dans le métro londonien. Un jour, son instrument est détruit et elle reçoit un message d’un admirateur secret. Dominik, séduisant professeur d’université, se propose de lui offrir un violon en échange d’un concert… très privé. Dominik et Summer se jettent alors à corps perdu dans une liaison sulfureuse aussi imprévisible qu’excitante. La jolie violoniste laisse libre cours à des pulsions interdites et s’abandonne enfin à la passion. Elle va bientôt découvrir qu’il n’y a pas de plaisir sans souffrance…

Mon avis:
A la base, c’est un livre que j’ai eu gratuitement pendant une des opérations 2 livres achetés, 1 livre offert. C’est le seul qui m’avait vraiment attiré, les autres étaient… banals. C’est un livre dans la même veine que 50 nuances et pour tout vous dire, ils sont de la même année donc personne n’a copié qui que ce soit.
Tout commence lorsque Summer, une jeune violoniste, décide que sa relation avec son petit ami ne lui suffit plus. Elle prend la décision de le quitter. Un soir alors qu’elle joue dans le métro, Dominik, un quarantenaire professeur de littérature, s’arrête pour l’écouter. Il est absorbé par elle et elle est absorbée par la musique qu’elle joue. Depuis lors, Dominik ne fantasme plus que sur elle.
Un jour, malheureusement, le violon de Summer se retrouve brisé. Commence alors un jeu de séduction entre la jeune femme et le professeur. Il lui propose un accord: elle joue pour lui et il lui achètera un nouveau violon. Mais bien sûr, tout est plus compliqué que cela. Summer est irrésistiblement attiré par Dominik qui la pousse de plus en plus. Leur histoire (qui n’en est pas une, aucun engagement les lie) prend une tournure SM et voyeuriste.

On sait parfois que l’on prend un chemin qui ne mène nulle part, mais on l’emprunte tout de même, car s’y refuser nous laisserait inachevé.

Bon, au début j’étais enchantée par ce livre. Le plot qui mêlait musique classique et romance m’avait beaucoup attiré… La suite m’a un peu surprise, je ne m’attendais pas à cette tournure. Mais j’ai tout de même apprécié ma lecture. Les points de vue se mêlent et se démêlent. Les couples se font et se défont.
Summer est, pour moi, un personnage féminin atypique. Je m’explique: elle joue du violon donc principalement du classique. On s’attend donc à une jeune femme pure, fraîche et farouche alors que pas du tout! Elle est tout l’inverse: elle aime se balader à poil dans son appartement en écoutant du Vivaldi, elle prend un certain plaisir à se faire dominer… Son caractère m’a beaucoup plus (pas trop à la fin mais c’est une autre histoire).
Dominik est… un homme. Il a des pulsions, des envies bizarres (pardon messieurs mais c’est vrai! ;-)) mais dans le fond, c’est un type bien. Il se préoccupe de Summer et, à sa façon, il l’aime (enfin, c’est mon ressenti…)
Rapidement, j’ai détesté la pseudo « amie » de Summer, Charlotte. Je peux vraiment pas la piffer…
J’ai eu un peu de mal avec la fin du roman. On est dans une ambiance plus sombre, plus BDSM, plus glauque (même si parfois la première partie l’était aussi). Alors si vous n’avez pas aimé 50 nuances de Grey parce que c’était trop BDSM pour vous, je ne vous conseille pas du tout, mais vraiment pas, ce livre. Pour ma part, j’ai vraiment apprécié ma lecture donc il me tarde de pouvoir lire la suite.

Restez connecté!

PS: le personnage central a été nommé d’après cette oeuvre de Vivaldi 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s