Dirty English de Ilsa MADDEN-MILLS

Dirty English

Dirty English
Auteur: Ilsa MADDEN-MILLS
Edition: CreateSpace Independent Publishing Platform
Langue et niveau: Anglais Moyen (ATTENTION: il y a quelques termes particuliers au monde du combat)
Date de parution: Octobre 2015
Nombre de pages: 270p

A scarred fighter…
A girl with rules…
A night to remember…

There are three things you need to know about Elizabeth Bennett: she’s samrt as a whip, always in control, and lives by a set of carefully rules. She’s learned the hard way that people you love the most always hurt you in the end.
But then she meets Declan Blay
A tattooed British street fighter, he’s the campus bad boy she’s supposed to avoid, but when he savec her from a frat party gone bad, all her rules about sex and love fly out the window.
She gives him one night of unbridled passion,
but he longs for more.
With only a cardbroard-thin wall separating their bedrooms, he dreams of possessing the vulnerable girl next door forever.
One night.
Two damaged hearts.
The passion of a lifetime.


Mon avis:
Les livres en anglais sont de retour!!! Enfin, un seul pour le moment… 😐
Alors, dans ce livre, on rencontre Elizabeth Bennett (dont le nom n’est pas sans rappeler celui de l’héroïne d’Orgueil et Préjugé de Jane AUSTEN), une étudiante en Littérature Anglaise. Elle est jolie, aime les livres et mène une vie plutôt tranquille. Le seul hic, elle se refuse tout contact avec un certain type d’homme: les jeunes, beaux, riches et célèbres.
Suite à un événement tragique survenu 2 ans avant ce livre, elle a décidé qu’elle ne tomberait plus jamais amoureuse et qu’elle n’aurait que des coups d’un soir. Mais, oui parce qu’il y a toujours un MAIS, elle rencontre Declan Blay
Il est beau, tatoué, aime la littérature, anglais et énigmatique. Alors qu’elle doit l’éviter à tout prix, Elizabeth est attirée par lui.
Declan est une âme torturée, il veut s’émanciper et arriver par lui-même à créer quelque chose de grandiose. C’est un romantique. Mais Declan est dangereux, il est street-fighter, il se bat pour gagner de l’argent. Lorsque son regard se pose pour la première fois sur Elizabeth, il sait qu’il ne pourra pas l’éviter.
Malgré leurs différences, leur cœur cabossé et leur âme torturée, ils parviennent à s’entendre et même, s’aimer.

I love the sound rain makes, how it taps against the roof, rhythmic and steady like a heartbeat. The best place to hear it is on a metal roof, lulling you to sleep. My trailer had a roof like that. Rain make me happy as a kid, just to get caught in a downpour sa hard it’s like a white noise all around you. The best is when it catches you without an umbrella or rain boots and you go splash in a puddle.

Aïe aïe aïe, la reprise de la lecture en anglais a été un peu dure mais j’ai adoré reprendre! Bon, j’ai mis niveau Moyen, ce qui est vrai mais il y a quelques passages compliqués surtout lorsque l’on aborde les combats de rue et les mouvements techniques. Mais sinon, c’est une lecture abordable et fluide.
C’est le livre que j’ai acheté à ma mère pour Noël. Elle l’a lu et elle a été déçue. Elle a trouvé l’histoire trop banale et sans grand intérêt. Mais bon, ça ne m’a pas arrêter.
J’ai trouvé l’écriture intéressante, presque poétique à certains moments. Les personnages d’Elizabeth et de Declan sont plutôt bien. J’ai préféré le personnage masculin, largement.
Elizabeth n’a pas une vie facile, certes, mais elle joue avec le feu. Un coup elle veut Declan dans son lit et la seconde d’après, elle veut plus le voir… Y’a de quoi voir rouge, surtout que c’est comme ça durant presque tout le livre! Elle veut se débrouiller par elle-même, ce que je trouve cool malgré tout.
Declan, c’est le beau gosse par excellence. C’est une grosse brute, qui fait des combats de rue, mais sensible. Il lit du Jane AUSTEN, quand même! C’est un romantique et je crois bien qu’il a volé mon cœur.
Je suis dans ma période romance et ce livre ne fait pas exception. J’ai apprécié ma lecture malgré quelques trucs qui m’ont gêné (au début du livre, y’a un passage que j’ai pas pigé du tout… j’ai cru que j’avais sauté une page, c’est pour dire!)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s