Fred de Katja LASAN

Fred (Gueule d’Ange, T2)

Gueule d'Ange.2

 

Auteur: Katja LASAN
Edition: JePublie by Numilog
Date de parution: Novembre 2015
Nombre de pages: 818p.

Harcelé depuis plusieurs années par une fan, aujourd’hui Fred a peur: dans sa dernière lettre, voilà que cette folle menace directement Alice. Depuis qu’il la connaît, il ne lui attire que des ennuis, à cette demoiselle. Ils n’appartiennent pas aux mêmes mondes. Et Fred a trop de fêlures, trop de démons enfouis au plus profond de lui. La meilleure chose à faire pour la protéger serait de la quitter.
Pourtant, il ne peut s’y résoudre. Cette fille, il l’a dans la peau. Son sourire, son regard, son corps, tout en elle l’obsède.
Mais à vouloir garder ses secrets pour lui, plus que leur relation, c’est Alice elle-même que Fred risque de mettre en danger.


Mon avis:
Dur dur de caser cette brique de 800 pages avant de partir en vacances… Mais croyez le ou non, je l’ai lu en 3 jours!
On retrouve Alice et Fred dans la suite de leur aventure.
La jeune femme est de plus en plus amoureuse de son rockeur, qui reste toujours une énigme la plupart du temps. Fred ne veut pas s’engager, ne veut pas être entraver… Mais sans s’y attendre, lorsque la belle Alice est arrivée dans son monde, elle l’a chamboulé, fracassé; et le mur que c’était construit Fred, autour de son cœur, a commencé à s’effriter pour laisser Alice y entrer.
Le temps passe et les deux jeunes gens s’installent dans une pseudo routine qui leur correspond.
Après avoir reçu des lettres de menaces de la « plus grande fan » de Fred, Alice ne cesse de craindre pour la vie de son bel apollon. Mais une révélation va venir tout changer entre les amoureux et leur relation va s’entrouver changée.

Bordel de merde!
Je lui en veux, parce que cette fille, je l’ai dans la peau à m’en faire exploser le cœur. Jamais j’aurais cru qu’un truc pareil m’arriverait un jour.
La seule qui pourrait calmer ma rage animale cette nuit, ce serait elle. D’un geste, d’un regard, d’un mot, elle saurait m’apaiser. Près d’elle, je suis vivant, je suis moi-même, je veux lui donner le meilleur. Dès que je la quitte, j’ai mal, ça me bouffe et je souffre. Je souffre d’un manque d’elle, de sa peau, de son odeur, de son rire.
Putain! On dirait un camé sans sa dose d’héroïne. ~Fred

Je suis sur le cul! Honnêtement, cette duologie est un coup de cœur, un coup de massue, un coup de génie… J’avais adoré le premier tome mais celui-ci n’a fait que confirmer mon amour pour ces personnages et cette auteure.
Pour le coup, on entre bien plus dans l’univers du showbiz et de la musique. On suit les Black Moon durant leurs répétitions, interviews, concerts… Tout est tellement bien détaillé qu’on s’y croirait presque!
Les personnages semblent plus vivants les uns que les autres. Ils ont tous un caractère à eux, une histoire…
Mais j’avoue que Fred est mon préféré! Comment ne pas l’aimer? Il est doux et fort, c’est une tête de mule qui aime emmerder son monde, il a tellement d’amour en lui mais a peur de souffrir. Je ne peux que craquer pour lui. C’est un personnage fantastique qui m’a conquise dès le début. Son histoire personnelle sort complètement du schéma habituel. Il a une rage, une niaque qui le rend dangereux mais tellement excitant. C’est un bel homme qui sent le sexe à plein nez. Il est sexy et il sait en jouer. Même s’il a peur de ses sentiments pour Alice, il ne peut plus se passer d’elle. Elle est son âme-sœur.

Rebelle et gentleman… Ange et démon… Parfois si démonstratif et à d’autres moments, tellement dans la retenue… Sur quel pied danser avec cet homme, franchement? ~Alice

Alice, quant à elle, est « banale » dans le sens où c’est une madame tout le monde. Ce n’est pas une femme type « mannequin », elle a un caractère de cochon (ils sont fait pour s’entendre ces deux là! 😉 ), elle est simple et ne se prend pas la tête (ou pas tout le temps) et c’est pour ça qu’elle est magnifique. Elle est éperdument amoureuse de Fred et même si elle sait que tout peut s’arrêter d’un claquement de doigts, elle s’imagine passer le reste de sa vie avec lui. Elle respire la joie de vivre, la bonté, la simplicité et le bonheur.
Fred et Alice se complètent et rendent mutuellement l’autre meilleur. Ils sont liés pour le meilleur comme pour le pire.
Les différents personnages évoluent et on les suit très bien. Les personnages secondaires sont aussi bien travaillés que les principaux. Ils ont un rôle à jouer dans l’histoire et ne sont pas là pour jouer les pots de fleurs.
Même si l’intrigue se déroule sur un lapse de temps très réduit (même pas un an), l’histoire avance vite mais c’est rock’n’roll à fond!
On sent que Katja LASAN a fait des recherches (ou elle s’y connait très bien) sur la musique et tout l’univers qui tourne autour du Rock. Les paroles des chansons écrites par les Black Moon sont tellement justes et s’accordent très bien au roman et à l’ambiance. 

(18.09.16: Oh Mon Dieu, la bourde! comme me l’a fait remarquer l’auteure sur Facebook, ce n’est pas Black Moon mais Dark Moon! Je suis désolée pour le cafouillage…)

A Paris, y a une disco branchée
Qu’on appelle l’Elysée
On y passe de Bling-Bling à Flamby
Mais rien n’change dans ce pays
La France s’endette, elle aime ça
Ça fait partie d’sa culture, ça vole bas
Pour une PS2 ou l’dernier écran plat
On balance son fric, on ferme boutique
Si t’as pas de Rolex t’es pas un homme
Ça commence déjà dans les cours d’école (…)
p.669

Et cette fin… J’avoue que ce n’est pas celle que j’attendais mais elle m’a satisfaite et je ne suis que joie! J’aurais aimé un aperçu de la vie de Fred et Alice 10 ans plus tard… Mais cette conclusion est magnifique. Quand finalement Fred est libéré de tous ses démons (ou presque) et qu’Alice sait que tout ce passera pour le mieux pour eux deux… Malgré toutes ces péripéties, Fred et Alice sont plus amoureux que jamais.
Vous l’aurez compris j’ai: ADORÉ!! C’est un coup de ❤ ! Merci à Katja LASAN pour cette fabuleuse aventure et histoire d’amour.
Derniers mots de la fin: Putain! Qu’est-ce que c’était bon!! 😉


Parce que j’adore cette chanson et que Fred la joue pour Alice… ❤ ❤
PS: vous pouvez trouver Alice ICI

Publicités

2 réflexions sur “Fred de Katja LASAN

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s